C'est le 35e anniversaire de COMSEP!

Extrait du Nouvelliste, 20 nov. 2021
Extrait du Nouvelliste, 20 nov. 2021

Le 16 novembre 2021 a marqué une journée importante dans l’histoire de COMSEP, soit le 35ième anniversaire de la fondation de notre organisme.

En effet, le 16 novembre 1986 avait lieu la première rencontre du Conseil d’administration de COMSEP.  La rencontre a eu lieu une journée de pleine lune et une pleine lune plus tard, le local fut aménagé et les activités du centre étaient commencées. L’image « d’une pleine lune à l’autre » est restée dans notre mémoire collective.  Une des membres du Conseil d’administration nous avait dit que cela nous porterait chance. Il semble que ça s’est avéré!

En 1986, nous avions décidé que la mission du Centre d’Organisation Mauricien de Service et d’Éducation Populaire, appelé communément COMSEP, serait de regrouper des personnes en situation de pauvreté et de les accompagner afin qu’elles améliorent leurs conditions de vie.

Notre mission est encore tellement pertinente. En effet, plus de 4 000 personnes (adultes et enfants) par année sont soutenues par l’équipe de COMSEP (environ 200 bénévoles et une vingtaine de personnes salariées). Plusieurs activités sont organisées pour atteindre nos objectifs : alphabétisation, francisation, éducation populaire, accompagnement des familles, réussite scolaire des enfants, art et culture, friperies, intégration à l’emploi, économie sociale, aide à remplir des formulaires, etc.

Le 16 novembre dernier, nous avons donc souligné cet anniversaire en offrant à chaque personne qui entrait dans nos locaux une petite gâterie sucrée. Tout au long de l’année, nous organiserons plusieurs activités qui rappelleront cet anniversaire (expositions, tirages, ateliers d’éducation populaire sur l’histoire, journée de réflexion sur le bilan et l’avenir, projet d’art sur notre histoire, etc.).

Même après 35 ans, notre organisme est toujours aussi pertinent et essentiel. COMSEP doit continuer son travail d’intervention sociale, car il y a encore de la pauvreté et de l’analphabétisme dans notre ville. La pauvreté est encore plus aigüe qu’elle ne l’était à nos débuts en 1986.

Avec la littératie numérique (utilisation accrue des ordinateurs) ainsi qu’avec l’augmentation des prix des aliments, de l’électricité et autres achats nécessaires à la vie quotidienne, il est de plus en plus difficile de s’en sortir pour les personnes seules ainsi que les familles en situation de pauvreté et peu scolarisées. 

Malgré cette situation déplorable, l’équipe de COMSEP continuera dans les prochaines années à travailler avec acharnement à lutter contre la pauvreté et l’analphabétisme.  

J’en profite pour remercier tous ceux et celles qui ont mis des efforts et de l’énergie pour développer COMSEP et en faire un bel organisme communautaire qui est très reconnu.

Sylvie Tardif

Cofondatrice et Coordonnatrice générale de COMSEP

Retour à la liste des nouvelles