Plusieurs cultures, un seul monde

COMSEP utilise régulièrement l’expression artistique et culturelle sous toutes ses formes comme outil d’intégration sociale, de sensibilisation et de conscientisation. L’an dernier, un projet culturel, faisant le maillage entre des personnes issues de l’immigration et des personnes nées ici a été mené par COMSEP. Financé par le ministère de la Culture et des Communications du Québec, ce projet a résulté en une vidéo et une exposition de photos. Cette dernière vient d’être dévoilée et sera présentée dans les prochains mois.

Les personnes immigrantes sont, pour la plupart, des réfugiées humanitaires. Elles sont souvent isolées et ne se mêlent pas beaucoup aux gens nés au Québec. La diversité étant une force pour notre communauté, il faut déployer des efforts pour qu’elle puisse se vivre le plus sereinement possible. Malheureusement, les personnes immigrantes, tout comme celles en situation de pauvreté, sont souvent victimes de préjugés, de discrimination et d’intimidation.

C’est pourquoi COMSEP souhaite, à travers cette présentation alliant photos et pensées sur des thématiques sociales, susciter la réflexion chez le visiteur en ce qui a trait à la réalité qu’elles vivent dans les sphères sociales de la famille, l’exclusion, la liberté, le changement et la pauvreté.

Pour en arriver à cette finalité, les personnes impliquées dans le projet ont été accompagnées par un photographe professionnel, Éric de Wallens, et par deux intervenantes sociales. Elles ont choisi les thèmes et les photos. Elles ont travaillé en équipes formées d’une personne immigrante et d’une personne née ici. Chaque montage photos tient compte de la réalité, de l’histoire ainsi que des us et coutumes de chacun et chacune.

Le medium du plexiglass a également une place de choix dans cette exposition. En effet, la pandémie ayant été particulièrement pénible pour les personnes immigrantes et celles en situation de pauvreté, les photos ont été transposées sur plexiglass, un symbole fort de cette période difficile.

Cette exposition de photos sera présentée au cours des 5 prochains mois dans 4 lieux de diffusion différents, soit la bibliothèque Maurice-Loranger (novembre), le Musée Pop (décembre), le Bucafin (février) et le Zénob (mars).

Retour à la liste des nouvelles